CheveuxSanté

La greffe de cheveux chez les hommes

Plus de 12 millions de Français souffrent de problèmes capillaires notables. Ainsi, chez les hommes, on estime qu’environ un tiers des moins de 30 ans et que plus de la moitié des quinquagénaires sont concernés par le dégarnissement du cuir chevelu. Cette maladie dermatologique appelée alopécie androgénétique ne se soigne pas. Dans le meilleur des cas, on peut faire en sorte de freiner la chute des cheveux. Pour autant, de nombreux hommes se retrouvent chauves ou avec une calvitie prononcée et vivent mal cette situation. Il existe alors un acte chirurgical qui peut tout changer : la greffe de cheveux.

Greffe de cheveux chez les hommes : en quoi ça consiste ?

La chute de cheveux guette la gente masculine et parfois, plus tôt qu’on ne le croit. Il s’agit d’un phénomène qui génère beaucoup de stress et qui ne s’arrange pas quand l’anxiété s’installe. C’est alors l’effroi devant la glace de la salle de bain. Le sommet du cuir chevelu se dégarnit… Dans ce cas, deux solutions s’offrent à un homme qui souffre d’alopécie androgénétique. Soit il essaye tous les produits cosmétiques anti-chute de cheveux qui ne fonctionnent guère sur le long terme et passe son temps à observer son crâne dès qu’il voit un miroir, soit il choisit de passer à l’action. En effet, il existe une solution médicale esthétique qui permet de corriger ce dégarnissement du cuir chevelu. La greffe capillaire connaît un franc succès et a fait ses preuves. D’ailleurs, son fonctionnement est simple et indolore. La méthode consiste à extraire les follicules pileux du patient, situés au niveau de la couronne, pour les réimplanter sur la zone dégarnie du crâne. Le patient est alors à la fois le donneur et le receveur, la greffe permet de recréer une densité capillaire disparue.

Les différentes méthodes de greffe de cheveux pour les hommes

Les chirurgiens ont la possibilité d’utiliser plusieurs techniques de greffe capillaire. La transplantation ne s’effectue donc pas au hasard et le chirurgien esthétique doit au préalable déterminer celle qui va davantage convenir à son patient. Pour ce faire, il doit organiser une consultation préopératoire. Ce rendez-vous est indispensable, puisqu’il permet au chirurgien de comprendre comment s’est manifestée la première chute de cheveux, l’évolution de l’alopécie, regarder la typologie des cheveux, voir si des traitements sont pris en parallèle… Le médecin doit aussi examiner le crâne de son patient. Ces observations révèlent la quantité de cheveux donneurs disponibles, le nombre approximatif de greffons qu’il peut réaliser… Une fois toutes ces informations récoltées, le chirurgien est alors en mesure de choisir la technique de greffe de cheveux adaptée.

Il en existe trois :

La greffe de cheveux FUE : le chirurgien extrait les follicules pileux à l’aide d’un micro-punch et camoufle la zone donneuse ;

• La greffe de cheveux FUE sans rasage : cette greffe concerne surtout les hommes qui ont perdu des cheveux au niveau de l’arrière de la tête et des tempes. Le chirurgien ne rase pas les cheveux du patient et récupère les greffons sans laisser de cicatrice ;

• La greffe FUT à cheveux longs : on prélève une bandelette de cuir chevelu et les unités folliculaires sont directement implantées sur la zone dépourvue de cheveux. C’est un prélèvement efficace qui permet d’implanter beaucoup de cheveux d’un coup.

Cheveux d'homme

Les professionnels des implants capillaires pour homme

Il est possible de trouver en France des cliniques spécialisées qui procèdent à des implantations de cheveux pour homme. Cependant, la mise en garde est nécessaire. Il convient de prendre le temps de trouver le bon médecin et de ne pas confier son crâne à n’importe qui. La transplantation capillaire ne s’improvise pas et le chirurgien doit être formé à la chirurgie restauratrice des cheveux. Certains professionnels en font parfois une activité annexe, ce qui veut dire qu’ils pratiquent peu ces greffes capillaires. Il s’agit donc de prendre contact avec un praticien reconnu, diplômé, qui n’est pas frileux à l’idée de partager ses réalisations. Le dialogue doit être ouvert et il faut pouvoir récolter le maximum d’informations. Un bon professionnel de la greffe de cheveux ne cale pas rapidement un rendez-vous sans avoir au préalable posé de nombreuses questions. Les hommes qui veulent corriger leur alopécie se rendent également en Turquie. En effet, c’est un pays qui regroupe des médecins réputés dans ce domaine. Les tarifs sont compétitifs, ce qui explique pourquoi les gens choisissent de se rendre en Turquie. Pour autant, les compétences de ces médecins se vérifient. Ce qui ne dispense pas de s’assurer là aussi en amont qu’un chirurgien turc a bien été formé. Le prix d’une intervention chirurgicale peut s’élever jusqu’à 2500 euros.

 Le déroulé d’une chirurgie pour des cheveux d’homme

Un homme qui décide de passer sur la table d’opération afin de recevoir une greffe de cheveux doit savoir qu’il s’agit d’un acte médical qui n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Il devra donc payer entièrement les frais engendrés par l’intervention. Une fois que la consultation préopératoire a eu lieu, on peut programmer l’opération chirurgicale. Le jour J, le professionnel qui est censé pratiquer l’acte chirurgical doit être présent durant tout le processus, mais peut être secondé par des soignants. Généralement, la transplantation capillaire se réalise sous anesthésie locale. De ce fait, le chirurgien anesthésie à la fois la zone donneuse et la zone receveuse, le patient ne sent rien. Selon l’importance de l’opération, le prélèvement des greffons peut durer entre deux et quatre heures.

La technique de greffe qui aura été retenue conditionne le résultat. Ainsi, le patient peut avoir quelques cicatrices sur le crâne, mais cela reste toujours discret. Le médecin fait en sorte que cela se voit le moins possible. Enfin, le processus de cicatrisation dure une semaine environ et le patient peut déjà espérer voir une repousse de ses cheveux greffés.

La greffe de cheveux concerne également les femmes qui peuvent en souffrir. Les cas sont cependant beaucoup moins fréquents que chez les hommes. Découvrez notre article dédiée à la greffe de cheveux chez les femmes pour en savoir plus.

Si vous n’êtes pas concernés par le problème de calvitie, vous pouvez trouvez toutes les news et conseils sur les cheveux dans notre catégorie dédiée.  

More in:Cheveux

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %